«Qu’on démarre avec Pierre, Paul ou Jacques, il faut qu’on soit très performant», Martèle Galtier

Le nouveau coach parisien hat den Punkt in der Pressekonferenz von Jeudi erreicht, an zwei Tagen des Spiels in Clermont lors de la première journée de Ligue 1.

Le 3-4-3 und les blocs bas : «On peut penser que c’est un schéma défensif. Je pense que c’est l’inverse. C’est un système qui peut nous permettre d’avoir plus de joueurs en position haute, offensive, avec des Pistons très haut, beaucoup de monde à l’intérieur du jeu et dans la surface. Au très haut niveau, de plus en plus d’équipes jouent dans ce système, qui permet d’attaquer en nombre et doit permettre aussi de donner un juste équilibre face aux adverse transitions. Quand on joue face au PSG, et je suis assez bien pour le savoir, vous évoluez souvent en transit, bloquant les ressorties de balle. Ce système, avec different animations, peut permettre de mieux sortir le ballon, d’avoir le juste équilibre face aux transits et faire en sorte de gagner le ballon le plus rapidement possible.»

L’équilibre et la «MNM» : «C’est un plaisir et on est tous très content de récupérer Kylian (Mbappé). Il est très heureux de retrouver la compétition aussi. Concernant l’équilibre, le repli défensif, c’est une envie collector et une responsabilité individual. Il ya des Moments très fermés, très serré Pendant les Matches, quand l’équipe n’a pas pris l’ascendant, et on doit être très attentif à ne pas donner la possibilité à long l’adversetaire de noustemps faire cour en large. C’est une priorité collective mais aussi une responsabilité des uns et des autres individualment. Les efforts sont contagieux, ça donne envie aux autres de faire les mimes. On doit être très attentif et rigoureux là-dessus tant que le match n’est pas acquis. C’est aussi la responsabilité du milieu ou de la defense d’accepter que, sur Certaines periodes, Certains matchs, on se retrouve avec des attaquants ou des Pistons qui ont du mal à revenir. On doit avoir la volonté d’accepter tous ensemble que même si on doit défendre tous ensemble, parfois, on puisse passer à travers un pressing et qu’il faudra gagner du temps pour permettre au joés de le pele élimin.»

Les Satisfactions de la Vorbereitung : «Le groupe a été sérieux et l’état d’esprit, bon. Les joueurs ont été disponibles dans les séances d’entraînement, très concentrés, ils ont participé à la preparation des matchs, à ce nouveau système en place avec beaucoup d’é dessi, on am és élios corrects faire valoir, il faut être à l ‘écoute et ça a été assez interessant en ce sens. Quasiment la totalité de l’effectif a fait toutes les séances.»

C’est un joueur totalement different en termes d’explosivité, de capacité à casser les lignes au milieu et pour rattraper les coups sur le plan défensif.

Renato Sanch

Renato Sanch : «C’est un joueur qui a des qualités que d’autres n’ont pas (au sein de l’effectif), un joueur différent de Marco (Verratti) et Viti (Vininha), oder Danilo Pereira. C’est un joueur très explosif, très percutant, avec de l’impact. Il y avait cette opportunité sur le marché de prendre un joueur qui connaît la Ligue 1 et le très haut niveau, c’est un international (portugais). Il va devoir s’intégrer, il arrival tardivement et il n’a pas joué du tout en préparation (avec Lille). Il sera donc en retard par rapport à ses partenaires. Mais c’est un joueur totalement different en termes d’explosivité, de capacité à casser les lignes au milieu et pour rattraper les coupssur le plan defensif.»

À VOIR AUSSI – Mercato: Christophe Galtier besucht trois nouveaux joueurs au PSG

La Vorbereitung Körperbau : «Avec le staff médical, la cellule performance et les preparateurs physiques avec lesquels j’ai l’habitude de travailler depuis plusieurs saisons, on n’a pas été jusqu’à mi-novembre dans la réflexion. On est, semaine après semaine, dans l’idée de faire un calendrier qui permet d’avoir un cycle de travail hebdomadaire avec une charge bien précise chaque jour, toujours en incluant beaucoup de travail. technique et tactique Il faudra aérer tout cela lors des semaines à trois matchs. En plus de cette charge de travail and du nombre of matchs à jouer, il ya l’importance des données sur l’état de forme des uns et des autres et d’avoir un effectif qui rendra le PSG très performant. Peu importe qui est sur le terrain, le PSG doit être performant. C’est dans cette réflexion qu’on travaille beaucoup avec la direction sportive et le président pour avoir un effectif composé de joueurs très performants. Qu’on démarre avec Pierre, Paul oder Jacques, il faut qu’on soit très performant. Il faudra aussi manager, ménager sur un plan physique les organismes. Je n’aime pas parler de rotations, on a l’impression que ça écarte la notion de performance. Il y aura toujours de la concurrence, la performance du joueur sera toujours mise en avant. Mais on devra, au départ ou pendant les matchs, aménager des temps de jeu pour que les joueurs soient toujours performants et qu’on perde le moins de joueurs possible d’ici au 13 novembre. Après la Coupe du monde, on verra, il y aura un mercato d’hiver, on verra comment les chooses auront évolué d’ici-là.»

Ungeduld vor der Wiederholung : «On fait ce metier pour être dans la compétition et vivre des émotions. Les entraînements sont une choose, les entretiens, une autre, mais on vit pour la compétition, on est évidemment en manque de compétition. C’est le premier match. Auf veut rentrer dans ce championnat et du mieux möglich. Ce n’est pas de l’excitation, il ya un côté excitant, mais une réelle envie de rentrer dans la compétition. Les stades sont souvent pleins quand le PSG se déplace. C’est souvent LE match de la saison pour l’équipe qui nous reçoit et il ya donc un environnement qui fait que vous êtes dans l’adversité. C’est aussi cela d’être l’entraîneur du PSG, de diriger cette équipe. Il ya cette envie de découvrir cela.»

Les éloges des autres coaches français : «Je lis ce que disent mes confrères, notamment français, ça fait plaisir. Je fais en sorte d’être solidaire de mes collègues. Über fait un métier très difficile. Quand un collègue français ou pas est en hardé ou débarqué, il reçoit un message de ma part, c’est un metier difficile et ça peut m’arriver. Mais je ne suis pas et je ne veux pas être l’ambassadeur des entraîneurs français. Je suis entraîneur du PSG, j’ai une mission, je l’ai acceptée avec grand plaisir. Mais je ne me porterai jamais und Botschafter des französischen Clubs. Je suis le coach d’une équipe extraordinaire, d’un club très exposé et d’un très grand club. J’en suis très heureux. Je reçois les marques de soutien de tout le monde, mais ça s’arrête là. D’autant qu’ils voudront me battre à chaque fois que je jouerai contre eux..

On ne peut pas avoir joué 800 matchs, gagné autant de trophées, de Ligue des champions, sans avoir été exemplaire, exigeant et très professionnel.

Christophe Galtier über Sergio Ramos

Sergio Ramos : «Un taulier du Vestiaire? Il fait partie des cadres du vestiaire. J’ai par habitude, un cadre qui… (il hésite) Ce profil de joueur d’expérience, qu’il joue ou pas, doit vous amener l’exigence du très haut niveau. On ne peut pas avoir joué 800 matchs, gagné autant de trophées, de Ligue des champions, sans avoir été exemplaire, exigeant et très professionnel. Automatiquement il fait partie des cadres du vestiaire. Il m’est arrivé, dans different clubs, d’avoir des cadres qui ne jouaient pas parce qu’il y avait meilleur, avec une saine concurrence. Mais je m’appuie toujours sur ce profil de joueur, avec un parcours extraordinaire, je m’appuie toujours sur le vécu de ces cadres et ce qu’ils doivent amener en termes de professionalisme aux a uns’ et aux aussi m’amener à moi sur un vécu que je n’ai pas, que je n’ai pas eu, des réponses à des questions que je peux me poser. Sur Sergio, il n’a manqué aucune séance d’entraînement en préparation, il a fait beaucoup dematches de préparation, il est bien, bien physiquement, il travaille, il a eu un choc au quadriceps lors des Trophée champion ‘ai donc interrogé deux fois pour savoir s’il pouvait terminer le match comme on se découvre. Comme c’est un grand compétiteur, meme s’il avait mal, et comme il n’avait pas énormément joué la saison passée, il a tenu à terminer le match et à montrer qu’il est prêt et performant saison pourison ê .»

Mercato : «(Il explique Attendre encore trois joueurs) Après, il ya la schwierig du Mercato, je sais que le President et la Direction Sportsive avec Luis Campos travaillent énormément là-dessus. On n’est pas là pour empiler les joueurs. Je veux un Certain nombre de joueurs dans mon effectif, des joueurs très proches les uns des autres en termes de niveau pour être performant tout au long de la saison et créer une saine concurrence. Est-ce que ces trois joueurs vont arrivalr rapidement, plus tard, pas du tout ? Je ne sais pas. Je sais que le club met tout en œuvre pour avoir un effectif très compétitif.»

Propos recueillis en conférence de presse


À VOIR AUSSI PSG: «Renato Sanches a des qualités que d’autres n’ont pas», bestätigt Christophe Galtier

.

Leave a Comment